Cambriolages : Comment procèdent les cambrioleurs

Télésurveillance

Chaque année ce sont des centaines de milliers de cambriolages qui sont commis en France. Alors que le nombre de cambriolages et de tentatives de cambriolage observé depuis 2014 baissait, la tendance est à nouveau à la hausse et celle-ci n’avait même jamais été aussi forte !

Être rappelé

CAMBRIOLAGE EN FRANCE : QUELQUES CHIFFRES

La baisse du nombre de cambriolages observée depuis 2014 ne s’est pas poursuivie en 2017, au contraire, celui-ci n’a jamais été aussi important depuis 2006. C’est en effet +21% de cambriolages et de tentatives de cambriolage qui ont eu lieu entre 2016 et 2017. C’est en tout 569 000 ménages qui en ont été victimes soit près de 2% de la totalité des ménages Français.

COMMENT LES CAMBRIOLEURS REPÈRENT-ILS LES LOGEMENTS ?

Une étude de l'Observatoire National de la Délinquance et des Réponses Pénales (ONDRP) démontre qu’un cambriolage se déroule en 3 étapes :

  1. Ciblage

  2. Tentative d’entrée dans le logement

  3. Vol.

Bien que ces étapes semblent évidentes, cette étude nous apprend avant tout l’importance de certains facteurs. Par exemple, nous apprenons que près de 50% des tentatives de cambriolage échouent pendant la tentative d’entrée dans le logement. Mais, lorsque le malfrat vient à réussir son entrée par effraction, il a alors 8 « chances » sur 10 d’arriver à ses fins. Il est donc primordial de pouvoir stopper le cambriolage avant même l’entrée dans l’habitation.

Il est également indiqué que les facteurs environnementaux ont un fort impact sur le ciblage. Les logements dans les communes rurales ont près de 50% de risque en moins d’être ciblé que les logements situés en banlieue. Par ailleurs, plus le logement est grand, plus le risque augmente. Les habitations de 150m² ou plus ont 40% de risque en plus d’être ciblé que les logements de taille moyenne (de 70 à 100m²).

Contrairement aux idées reçues, les cambriolages s’opèrent à 80% en pleine journée et non la nuit car les habitants du logement travaillent et ne sont pas présents. Certains signes avant-coureurs peuvent indiquer qu’un domicile est vide et ce, que ce soit une maison ou un appartement. Volets fermées nuits et jours, courrier non relevé ou véhicule immobile depuis longtemps.

Nous déduisons ainsi que les critères majorants le risque d’être pris pour cible sont donc principalement :

  • Temporels : présence ou non des occupants.
  • Géographiques : Urbain ou rural par exemple
  • Taille du logement : Plus un logement est grand, plus il y a de choses à dérober

Réaliser mon diagnostic gratuit

Sources ONDRP.

  • Une détection extérieure pour sécuriser son intérieur des cambriolages !

    Télésurveillance

    Pourquoi sécuriser uniquement l’intérieur du domicile lorsqu’il est possible de sécuriser également l’extérieur ? De nombreux abonnés souhaitent sécuriser leur parc, leur garage ouvert, leur véhicule garé dehors ou tout simplement, avoir un système de protection d’activé lorsqu’ils sont chez eux. Quelles sont les solutions qui existent pour sécuriser son extérieur ?

  • Victime de cambriolage : Augmentation du risque d’être à nouveau cambriolé

    Télésurveillance

    Etre victime d’un cambriolage, c’est retrouver son domicile sens dessus dessous et remarquer l’absence des biens que nous chérissions le plus. C’est à la fois une perte financière souvent considérable mais aussi et surtout un choc psychologique. Victime de cambriolage ? Il est important de réagir sans attendre car un premier cambriolage augmente considérablement le risque d’en subir un nouveau.