Tout ce qu’il faut savoir sur les cambriolages

Télésurveillance

Les cambriolages sont souvent à l’honneur dans les journaux télévisés, dans la presse écrite ou dans les discussions de voisinage. Nous savons tous et toutes ce qu’est un cambriolage et ce qu’il implique et pourtant, sauriez-vous vous en prémunir efficacement ?

Auparavant, le taux d’échec d’un cambriolage était supérieur à 50%. C’est-à-dire que le cambrioleur avait moins d’une chance sur deux de réussir son cambriolage car il n’avait pas suffisamment de temps pour pénétrer dans le domicile ou encore pas les outils suffisants pour le lui permettre. Ce n’est malheureusement plus le cas car dorénavant : ce chiffre est passé en dessous de la barre des 50%*. Cela peut s’expliquer de nombreuses façons mais la principale est que les cambrioleurs d’aujourd’hui accèdent bien plus facilement à une pluralité d’informations qu’auparavant et ce, grâce à Internet. Ils peuvent y trouver tout un tas d’informations sur les procédés d’intrusion ou sur les outils permettant d’exercer leurs méfaits. Ils deviennent donc de plus en plus aguerris et préparés. 

TOUS CONCERNÉS

Au regard des différentes enquêtes menées par l’ONDRP sur plusieurs années. Certains critères semblent indiquer qu’ils majorent le risque d’être pris pour cible. Cependant, en regardant plus en détail les statistiques, nous nous apercevons très rapidement que tout le monde est concerné et ce, qu’elle que soit la taille des habitations ou la situation familiale. En effet, les ménages ayant un niveau de vie aisé sont en toute logique plus ciblés que les ménages ayant un niveau de vie modeste. Mais paradoxalement, nous apprenons que les étudiants et autres non actifs sont eux aussi très sujets aux cambriolages ou aux tentatives de cambriolage. La vétusté des biens ou la facilité d’accès aux résidences communes font de ces typologies de personnes des cibles de choix pour les cambrioleurs car facile à atteindre.

Par ailleurs, la taille de l’agglomération influe sur le risque, l’agglomération parisienne est beaucoup plus touchée par les cambriolages que ne le sont les communes rurales. C’est ainsi qu’en moyenne entre 2015 et 2017, 2,5 % des ménages résidant dans l'agglomération parisienne ont été victimes d'un cambriolage ou d'une tentative de cambriolage contre 1,1% des ménages de toute la région Ouest par exemple. Pour ce qui est des autres régions, les proportions oscillent de 1 à 2,4% de la totalité des ménages (2,4% région Nord ; 1,4% région Est et Sud-Ouest ; 2,3% région Centre-Est et Méditerranée). Il est donc difficile d’établir un profil type des personnes ciblées. 
 

Réaliser mon diagnostic gratuit

  • Cambriolage : Par où entrent les cambrioleurs ?

    Télésurveillance

    Les cambriolages sont redoutés de tous mais pourtant, peu de personnes se sentent réellement concernées par cette menace au quotidien. Nous pensons bien trop souvent que cela n’arrive qu’aux autres et que nous sommes hors de portée. Cependant, le nombre de cambriolages ne fait qu’augmenter.

  • Cambriolage maison : Que faire après en avoir été victime ?

    Télésurveillance

    Que faire quand on vient d'être victime d'un cambriolage ? Découvrez 6 conseils utiles pour être indemnisé au mieux par votre assurance.