Comment prolonger le maintien à domicile pour retarder l’entrée en maison de retraite ?

Téléassistance

La perte d’autonomie d’une personne âgée ou à mobilité réduite est une situation à laquelle toute famille est exposée un jour ou l’autre. C’est une circonstance qui complique le maintien à domicile.

Dans l’hexagone la décision la plus commune demeure le placement au sein d’un établissement spécialisé. Mais ce n’est pas toujours le moyen le plus approprié ni le plus apprécié des personnes concernées, et évidemment pas le moins coûteux.

Réaliser mon diagnostic gratuit

La maison de retraite : une solution chère et pas toujours appropriée

D’après une étude réalisée en 2014 par le cabinet d’audit KPMG1, le coût supporté par résident d’un établissement Public est en moyenne de 1694€ euros par mois. Une somme généralement non couverte en totalité par la pension de retraite (en moyenne 1100 euros par mois). Un résident d’établissement PNL (Privé Non Lucratif) doit lui dépenser 2460 euros mensuels en Ile-de-France, contre 1804 euros dans le reste de la France.

Le placement en maison de retraite est une procédure complexe et chère. Néanmoins elle se révèle inévitable si la personne ne peut plus subvenir à ses besoins par elle-même.

Mais des personnes âgées encore très autonomes sont quelquefois confiées par leurs proches à des maisons de retraite, par crainte qu’elles ne puissent plus rester seules en toute sécurité. Et ceci malgré l’existence de services alternatifs permettant de favoriser le maintien à domicile et de retarder un placement en établissement spécialisé.

Le maintien à domicile avec la téléassistance

Pour remédier aux places manquantes dans les maisons de retraite, un choix alternatif s’est développé il y a maintenant 40 ans : il s’agit de la téléassistance. Celle-ci permet de pallier l’isolement des personnes âgées et de favoriser le maintien à domicile.

Ce système permet d’une simple pression sur le bouton d’un bracelet ou d’un pendentif d’entrer en contact avec un chargé d’écoute qui agit selon la situation :

– Il alerte aussitôt votre famille si besoin.

– Il appelle les secours si le cas est urgent (par exemple en cas de chute chez la personne âgée).

– Il est là pour vous rassurer dans tous les cas

Nexecur Assistance étant agréé Service à la Personne, son service de téléassistance personnes âgées vous permet de profiter de 50% de crédit ou de réduction d’impôts². L’abonnement à la téléassistance Nexecur est ainsi réduit à 13 euros /mois suite à la réduction d’impôts.

Vous souhaitez avoir plus d’informations sur la téléassistance Nexecur ?

 

Être rappelé gratuitement

 

1 Observatoire annuel des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) réalisé par le cabinet d’audit KPMG auprès de 324 établissements publics et privés non lucratifs, mai 2014.

² La réduction/crédit d’impôts est soumise à certaines conditions, notamment le plafond de dépense.

 

  • Téléassistance, auxiliaire de vie… quelles solutions pour bien vieillir chez soi ?

    Téléassistance

    Bien vieillir chez soi à tout prix est le souhait d’une majorité de personnes âgées. Peu de seniors vivent en établissement spécialisé comme les maisons de retraite. La plupart des personnes âgées habitent à leur domicile.

  • Comment aménager l’habitation d’une personne âgée pour faciliter le maintien à domicile ?

    Téléassistance

    Devant la perte d'autonomie, le maintien à domicile doit en général se doubler de divers aménagements : prévention des chutes, téléassistance, réaménagement de la cuisine, de la salle de bain, etc. Découvrez 4 suggestions pour rendre plus confortable votre quotidien.